L’ABC de l’arthrose du genou (2e de 2)

L’ABC de l’arthrose du genou (2e de 2)

Lors de notre premier blogue sur l’arthrose du genou, nous avons abordé 4 éléments associés à ce phénomène: tout d’abord l’anatomie, puis la biomécanique, ensuite l’apport du système cardio-vasculaire et enfin, la douleur.

Nous aborderons maintenant 5 autres aspects pouvant influencer les symptômes reliés à l’arthrose du genou.

E pour exercices

Doit-on faire ou pas des exercices lorsque notre genou donne des signes d’arthrose? Tout dépend de la phase inflammatoire. Si vous êtes en crise aiguë avec un gonflement de l’articulation, une rougeur et une augmentation de température au genou, mieux vaut appliquer de la glace et réduire les activités en fonction des symptômes.

medicine-ball-1575315_1280Lorsque les symptômes sont contrôlés, il est important de reprendre les exercices ou de commencer à en faire si ce n’était pas le cas avant la crise. En effet, avec la diminution des activités, une ankylose s’installe à l’articulation. Des exercices appropriés pour la mobilité pourront vous être enseignés selon votre condition par votre professionnel de la physiothérapie. Ceci vous permettra de diminuer la douleur due à l’ankylose et favorisera la lubrification de l’articulation. En plus d’améliorer votre relation avec les escaliers et autres obstacles fonctionnels!

 

F pour faiblesse

Avec la diminution d’utilisation de l’articulation s’ensuit une atrophie des muscles (i.e. une diminution du volume musculaire et de la force). La faiblesse du quadriceps pourrait aussi être la cause de l’arthrose au genou. Comme l’œuf ou la poule, l’origine du problème n’est pas claire! L’œdème répété (l’”enflure“) peut aussi causer l’atrophie du muscle.run-1611585_1920

Cependant, améliorer la force musculaire et l’endurance aide à diminuer les symptômes et à conserver les activités qui nous font bouger sans en payer le prix plus tard. Des exercices appropriés à votre condition pourront aider grandement à améliorer la situation.

 

G pour gonarthrose

knee-1406964_960_720La gonarthrose est le nom médical pour l’arthrose au genou. Parmi les solutions possibles pour améliorer la fonction se trouvent entre autre les orthèses de type OdrA (orthèse de distraction et rotation pour arthrose). Celles-ci peuvent aider à demeurer fonctionnel tout en retardant la chirurgie si celle-ci est envisagée. Discutez de cette possibilité avec votre médecin et/ou votre professionnel de la santé. Aucune solution externe ne permet de miracle puisque l’arthrose ne se guérit pas mais comme vous l’avez lu jusqu’à présent, des solutions existent pour demeurer actif(ve).

 

H pour hydrothérapie

 

balloons-1761634_1280Les exercices avec impact important doivent être limités lorsqu’une arthrose sévère est décelée au genou. Les activités et exercices dans une piscine sont indiqués afin de favoriser le maintien et le gain d’amplitude articulaire: dans l’eau les impacts sont moins importants parce que nous sommes plus légers. Par définition l’arthrose entraîne une ankylose de l’articulation. Toute modalité qui permet d’aider à conserver la mobilité sans augmenter la douleur est conseillée.

 

I pour infiltrations

Il existe deux types d’infiltration pour soulager la douleur au genou : la viscosuppléance et les costicostéroïdes (cortisone).

vaccine-1483094_1280

Le liquide synovial à l’intérieur de l’articulation est moins fluide lorsque le genou est arthrosique. Une injection de viscosuppléance (ex. : Synvisc) permet d’aider à la lubrification de l’articulation avec une arthrose légère à modérée. Le soulagement pourrait durer de 8 à 12 mois, parfois jusqu’à 2 ans. Cette modalité est cependant onéreuse et demande 3 injections à 1 semaine d’intervalle.

 

L’infiltration de cortisone permet de contrôler de façon rapide une douleur très invalidante. Il est important de se tenir tranquille pendant 2 à 3 jours (suivez les indications du médecin!) et d’appliquer de la glace afin de diminuer les douleurs souvent associées à ce type d’intervention. Le soulagement peut durer  de 1 à 3 mois. La limite du nombre d’infiltrations par année est fixée à 3 pour la même articulation.

Ces deux options permettent de retarder l’éventualité d’une chirurgie pour un remplacement du genou en cas d’arthrose sévère et invalidante par une prothèse totale de genou (PTG).

La prothèse totale de genou sera l’objet d’une autre publication.

N’hésitez pas à consulter pour avoir les meilleurs conseils et exercices si vous souffrez d’arthrose au genou!

 

Jacinthe Vaillancourt pht

Sources:

  1. Doyon, Josée. « Histologie de l’appareil locomoteur ». In Pathologie médicale de l’appareil locomoteur. Canada : Edisem, 2008, 1444 p.
  2. Lamontagne, Martin, et al. « Genou ». In Pathologie médicale de l’appareil locomoteur. Canada: Edisem, 2008, 1444 p.